Traitement hormonal de la ménopause : des bénéfices cardiovasculaires en cas d’initiation précoce

Sujets : , , , Maladies et sexualité

Le bénéfice cardiovasculaire du traitement hormonal de la ménopause (THM) est significatif si ce traitement est délivré précocement après la ménopause : dans les six premières années. Des chercheurs américains ont réalisé l’étude ELITE (Early versus Late Intervention Trial with Estradiol) pour évaluer si l’impact cardiovasculaire du THM varie selon le moment de son initiation. Ces résultats viennent d’être publiés dans le New England Journal of Medicine1. Ils confirment la présence d’une “fenêtre d’intervention” du THM pour le risque coronarien et incitent à ne pas débuter un THM au delà de dix années post-ménopausique.

Depuis plusieurs années, le THM est le traitement le plus efficace sur les troubles du climatère, en particulier sur les symptômes vasomoteurs. Différentes études ont montré un impact sur le risque de fractures ostéoporotiques dans la population générale mais ses effets sur le risque cardiovasculaire sont encore discutés.

Les auteurs ont voulu évaluer les bénéfices cardiovasculaires du THM chez les femmes en fonction du moment de son initiation. Au total, 643 femmes ménopausées en bonne santé ont été incluses et randomisés en deux groupes : THM (n=323) avec 1mg par jour de 17β-estradiol par voie orale associé à 45 mg de gel de progestérone par voie vaginale 10 jours par mois pour les femmes non hystérectomisées ou un placebo (n=320).
En fonction du temps depuis la ménopause (<6 ans ou ≥10 ans), les auteurs ont examiné l’épaisseur carotidienne mesurée tous les 6 mois.

Après une médiane de 5 ans de traitement, l’augmentation de l‘épaisseur carotidienne était significativement plus faible chez les femmes traitées précocement par rapport à celles ayant reçu le placebo, alors qu’aucune différence en termes de progression de l’athérosclérose n’a été notée dans le groupe de femmes traitées tardivement.

CIMT Progression According to Study Group and Postmenopause Stratum
CIMT Progression According to Study Group and Postmenopause Stratum

Recevez gratuitement notre livre :)

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout !
Puisque vous semblez intéressé par le sujet, nous vous proposons de recevoir notre e-book « Qu'est-ce qu'un sexologue ? », pour :

blank
  • Mieux comprendre le métier de sexologue
  • Découvrir quels formations permettent de devenir sexologue
  • Bien choisir son praticien
  • Découvrir de quelle manière un sexologue peut vous aider si vous souffrez de troubles de l'érection, d'éjaculation prématurée, de vaginisme, de sécheresse vaginale ou de problèmes de couple
    Nous haïssons les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils en rapport avec la sexologie. Vous pourrez vous désabonner à tout instant. Lisez les mentions légales complètes pour plus d'infos.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Références

  1. Hodis HN, Mack WJ, Henderson VW, Shoupe D, Budoff MJ, Hwang-Levine J, et al. Vascular Effects of Early versus Late Postmenopausal Treatment with Estradiol. N Engl J Med. 31 mars 2016;374(13):1221‑31.[]
  • 1
    Share