Être Zen et Productif grâce à une vie affective et sexuelle épanouie

Publié le 25 octobre 2020 dans la catégorie Points de repères sexo

Dossiers :

Information

Cet article participe à l’événement “Comment être zen et productif au quotidien” du blog Habitudes Zen. Nous apprécions beaucoup ce blog, et notre article préféré est Comment être zen dans votre sexualité.

Être zen et productif dans son travail et dans la réalisation de ses projets sur le long terme, dépend d’un équilibre subtil entre épanouissement personnel, relationnel et affectif d’une part, et professionnel d’autre part.

S’il est vrai que beaucoup d’entre nous se plongent à corps perdu dans le travail lorsqu’un évènement douloureux survient dans leur vie, force est de constater qu’il ne s’agit là que d’une tentative d’évitement afin de ne pas se confronter à la réalité du problème qui, pourtant, persiste et parfois même, s’aggrave. Cela peut être une bonne stratégie dans un premier temps et permettre une prise de recul de la situation, n’empêchant pas pour autant le fait qu’il faudra bien s’y affronter tôt ou tard.

Ainsi, d’après notre expérience clinique et pratique, il est illusoire de penser que l’on peut être productif à long terme sur le plan professionnel si la vie personnelle est chaotique.

Être à la fois zen, c’est-à-dire calme et serein, et productif, c’est-à-dire générer des résultats rentables dans un court laps de temps, pourrait sembler deux modes de fonctionnement antinomiques. Mais, bien au contraire, l’un ne va pas sans l’autre si l’on souhaite être efficace dans la réalisation de ses tâches quotidiennes en préservant, dans le même temps, sa santé physique et mentale.

Cet accord complexe entre attitude sereine et rendement passe par un sentiment durable de stabilité et d’équilibre dans sa vie personnelle, affective et professionnelle. Pouvoir s’accepter et s’aimer tel que l’on est n’est pas chose aisée, mais l’une des premières clés nécessaires pour affronter l’existence.

Se savoir aimé, soutenu, attendu, désiré par un proche est un plus qui permet de se sentir plus fort intérieurement, libre psychiquement et dégager de pensées envahissantes et préoccupantes afin d’affronter pleinement l’extérieur et les autres avec confiance tout en optimisant ses capacités.

La vie affective englobe les relations humaines en général, les sentiments amoureux et les activités d’ordre sexuel. La première préoccupation des Français reste le couple1.

Comment concilier vie de couple, bien souvent avec enfants, et travail dans la frénésie de notre société actuelle qui prône également l’épanouissement et la productivité ? Est-ce qu’être zen et productif à la fois est possible ? Voici quelques conseils et réflexions à vous apporter pour méditer sur la question et éviter le burn-out.

A- Maintenir une activité sexuelle satisfaisante est bénéfique pour la santé

La sexualité évolue tout au long de la vie et varie en fonction de l’âge, des situations et évènements que l’on traverse qu’ils soient positifs ou négatifs. L’épanouissement affectif et sexuel peut être atteint à tout âge.

Vivre sa sexualité de manière satisfaisante contribuerait à la santé physique et psychique à divers niveaux.

Une meilleure estime de soi

Faire l’amour régulièrement contribue à renforcer l’estime de soi et la confiance en soi, on se sent désirable et désiré, capable de recevoir et de donner du plaisir à un partenaire. Ce plaisir intime et partagé est enrichissant sur le plan émotionnel, favorise la connaissance de soi et l’attachement entre les partenaires.

Réduction du stress

Le sexe a une fonction anxiolytique. L’orgasme, avec la libération hormonale qui l’accompagne, permet une réduction des manifestations du stress.

  • Chez l’homme : diminution du risque du cancer de la prostate
    Une étude parue en mars 2016 dans la revue European Urology2 a montré le rôle bénéfique des éjaculations régulières tout au long de la vie des hommes adultes. Dans l’échantillon de population étudiée, plus la fréquence d’éjaculation mensuelle était élevée, plus le risque de développer un cancer de la prostate diminuait.
  • Chez la femme : maintient la tonicité des muscles du plancher pelvien
    Alliant plaisir et utilité, l’activité sexuelle régulière tonifie et entraîne les muscles du plancher pelvien (muscles de la zone génitale), ce qui améliore la qualité des orgasmes au fil du temps et permet de lutter contre le relâchement du périnée qui survient en post-partum, ou à la ménopause.

B- Les secrets d’une sexualité épanouie sur le long terme en couple

La stabilité affective est un facteur essentiel au bien-être de l’individu, mais pas facile à atteindre pour tous en fonction de son histoire, de son état de santé physique ou psychique.
La sexualité au sein du couple évolue en fonction de la longévité de la vie à deux, des évènements familiaux ou individuels, de l’âge et de l’état de santé des partenaires.
L’épanouissement et la satisfaction sexuelle au sein du couple qui dure dans le temps, nécessite des efforts et des compromis réguliers pour éviter la routine du sexe et maintenir la complicité dans le couple.

Le dialogue

La communication dans le couple reste l’un des éléments absolus au maintien de la relation et de l’intimité dans le couple. Il faut pouvoir se sentir libre de s’exprimer et se savoir entendu. Se parler et se raconter, c’est favoriser et renforcer la complicité et le consentement dans le couple qui sont deux des conditions essentielles à la sexualité.

Le toucher

Dans les débuts du couple, le toucher est très présent. Puis petit à petit, les partenaires s’éloignent du fait du quotidien et les gestes de tendresse ou les embrassades se font plus rares, on n’y pense plus ou on n’en ressent moins le besoin. Il est important de renouer avec le contact sensoriel, de retrouver des gestes de proximité, des caresses, qui sont nécessaires au lien d’attachement affectif et peuvent faire naître le désir et conduire au rapprochement des corps.

Réinventer sa sexualité

Comme nous l’avons dit, la sexualité se modifie au cours de la vie parce que les corps et esprits évoluent, changent. Il est donc important d’évaluer régulièrement à la fois nos attentes, nos besoins et ceux de l’autre, mais également nos possibilités et, surtout, être réalistes. Il n’est pas possible d’avoir la même sexualité quand on a 20 ans, 30 ans ou 60 ans.

Conclusion

Lorsque l’on en a la possibilité, prendre soin de sa vie affective et sexuelle de couple est un pilier dans l’équilibre individuel de tout un chacun, permettant ainsi d’affronter la vie avec plus d’aisance et d’investir ses projets professionnels plus sereinement.

Recevez gratuitement notre livre :)

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout !
Puisque vous semblez intéressé par le sujet, nous vous proposons de recevoir notre e-book « Qu'est-ce qu'un sexologue ? », pour :

blank
  • Mieux comprendre le métier de sexologue
  • Découvrir quels formations permettent de devenir sexologue
  • Bien choisir son praticien
  • Découvrir de quelle manière un sexologue peut vous aider si vous souffrez de troubles de l'érection, d'éjaculation prématurée, de vaginisme, de sécheresse vaginale ou de problèmes de couple
    Nous haïssons les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils en rapport avec la sexologie. Vous pourrez vous désabonner à tout instant. Lisez les mentions légales complètes pour plus d'infos.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Références

  1. Enquêtes nationales du Dr. P. BRENOT pour l’Observatoire International du Couple, 2011, 2012[]
  2. Jennifer R. Rider et al. Ejaculation Frequency and Risk of Prostate Cancer: Updated Results with an Additional Decade of Follow-up. European Urology. 29 Mars 2016. DOI: 10.1016/j.eururo.2016.03.027[]
  • 7
    Shares