Slideshow shadow
 

Sexoblogue.fr : Des conseils d’experts pour une sexualité épanouie

Les obstacles à la vie intime et sexuelle en EHPAD : maltraitance ou manque d’information ?

15 juin 2024 dans Formation en Santé Sexuelle, Journées de santé par

Journée internationale de sensibilisation à la maltraitance envers les personnes âgées

La Journée internationale de sensibilisation à la maltraitance envers les personnes âgées a lieu chaque année le 15 juin.

Dans le cadre de cette journée mondiale, voici un article sur la vie intime et affective des personnes âgées résidant en EHPAD.
En effet, plusieurs obstacles à la vie sexuelle des résidents en EHPAD peuvent constituer une forme de maltraitance, entrainer des retentissements psychologiques négatifs et être une entrave aux libertés individuelles : les personnes âgées elles-mêmes, les soignants et la famille.

L’activité sexuelle diminue avec l’âge mais ne disparait pas

Une étude américaine montre que parmi les 75 à 85 ans, 26% déclarent être sexuellement actif1.

Cependant, la proportion de la population sexuellement active en résidence tombe à 8%.

Si l’amour fait partie du quotidien des EHPAD, rythmé par les couples qui se font et se défont, comment laisser les sentiments et la sexualité des personnes âgées s’épanouir librement ?

Références

  1. Lindau et al. A Study of Sexuality and Health among Older Adults in the United States. N Engl J Med. 23 août 2007;357(8):762‑74. Disponible sur: http://www.nejm.org/doi/abs/10.1056/NEJMoa067423[]

Comment minimiser l’impact négatif de l’obésité sur la sexualité ?

12 juin 2024 dans Journées de santé, Maladies et sexualité par

Journée internationale de la NASH
Journée internationale NASH

Le 12 juin, a lieu chaque année la journée internationale de la Stéatose Hépatique Non Alcoolique, ou NASH, une maladie dégénérative du foie qui affecte des millions de patients à travers le monde.

Résultat d’un trouble métabolique, la NASH est la conséquence directe des modes de vie modernes : régimes alimentaires mal équilibrés (en général trop riches en sucres et en graisses) associés au manque d’exercice physique.

C’est pourquoi, nous profitons de cette journée pour faire un rappel sur les conséquences de l’obésité et du surpoids sur la vie sexuelle et intime.

Dans notre société où le nombre de personnes en surpoids augmente, maintenir une vie sexuelle et affective satisfaisante chez ces personnes devient un vrai challenge. En effet, les études ont démontré l’impact négatif de l’obésité sur la sexualité aussi bien chez l’homme (troubles de l’érection, diminution de la taille de la verge) que chez la femme (baisse du désir, baisse de la sensibilité et du plaisir)1.

Références

  1. Ilaria Lucca et Al. Troubles sexuels masculins et obésité. Rev Med Suisse 2012; volume 8. 2327-2330. https://www.revmed.ch/RMS/2012/RMS-365/Troubles-sexuels-masculins-et-obesite[]

Sondage : quel nom pour le risquomètre en contraception ?

4 juin 2024 dans Actualités par

Il y a quelques mois, a été créé par le Dr Alan CHARISSOU et avec le soutien du Conseil Départemental de Meurthe et Moselle et de Sexoblogue, le risquometre, un outil d’aide au choix contraceptif visant à délivrer une information sur le niveau de protection contre le risque de grossesse en fonction de la stratégie contraceptive et de la durée durant laquelle une grossesse.

L’approche de la santé reproductive via la notion de risque n’est pas adaptée. D’où la volonté de changer de nom.

Ce nom doit être plus positif et engageant, tout en reflétant que l’objectif de l’outil est de fournir des informations fiables, notamment sur le niveau d’efficacité des contraceptifs, afin d’aider les utilisateurices à faire des choix éclairés concernant leur contraception.

Si vous voulez donner votre avis, ça prend 1 à 2 minutes et ça se passe au lien suivant.

Effets du tabac sur la sexualité masculine

31 mai 2024 dans Conseils sexo, Journées de santé par

On sait déjà depuis longtemps que le tabac est mauvais pour la fonction érectile sur le long terme, par le biais de l’effet athérogène de la fumée de cigarette qui entraîne des plaques qui « bouchent » les artères aussi bien au niveau du système vasculaire coronarien, responsable de la vascularisation du coeur, que sur les artères péniennes, responsables de la vascularisation de la verge et du mécanisme de l’érection.

Mais, les études montrent que la cigarette agit aussi de manière négative sur la sexualité par d’autres mécanismes, y compris à très court terme, et que le fait de fumer potentialise de façon très importante le risque de souffrir de troubles érectiles lorsqu’ils sont associés à d’autres pathologies délétères pour la fonction sexuelle.

La sclérose en plaques et ses répercussions sur la sexualité

30 mai 2024 dans Journées de santé, Maladies et sexualité par

Il existe de nombreuses études sur le retentissement de la Sclérose en Plaques (SEP) sur la qualité de vie, mais très peu d’entre elles ont étudié l’impact de cette maladie sur la sexualité.

Et pourtant, la sphère intime des patients atteints par la SEP est largement touchée, tant d’un point de vue somatique que psychologique.

Des modifications de la sexualité et des troubles sexuels ont été constatés dans toutes les études menées auprès de patients atteints de sclérose en plaques, quel que soit le genre.

De plus, les constructions de la sexualité comme les réponses sexuelles physiques, la perception et l’image de soi, la communication, les relations interpersonnelles et sexuelles seront nécessairement modifiées après le diagnostic.

Les personnes atteintes de sclérose en plaques subissent une grave altération de leur mode de vie, tant sur le plan physiologique qu’émotionnel.

La colopathie fonctionnelle entraîne fréquemment une insatisfaction sexuelle

29 mai 2024 dans Journées de santé, Maladies et sexualité par

Le syndrome du colon irritable, aussi appelé colopathie fonctionnelle ou trouble fonctionnel intestinal, est un trouble gastro-intestinal courant touchant 12 à 15% de la population1, se traduisant par des douleurs abdominales, des ballonnements et des troubles du transit.

Retentissement sur la qualité de vie

Il a été démontré que la qualité de vie des patients atteints du syndrome du colon irritable est aussi faible que la qualité de vie mesurée chez les patients atteints de diabète sucré ou d’insuffisance rénale terminale2. Cependant, cette maladie n’a pas seulement un impact négatif sur la santé générale, mais aussi plus spécifiquement sur la dysfonction sexuelle.

Références

  1. Lovell et Al. « Global Prevalence of and Risk Factors for Irritable Bowel Syndrome: A Meta-Analysis ». Clinical Gastroenterology and Hepatology: The Official Clinical Practice Journal of the American Gastroenterological Association 10, nᵒ 7 (juillet 2012): 712-721.e4. https://doi.org/10.1016/j.cgh.2012.02.029[]
  2. Gralnek, I. M. et Al. « The Impact of Irritable Bowel Syndrome on Health-Related Quality of Life ». Gastroenterology 119, no 3 (septembre 2000): 654‑60. https://doi.org/10.1053/gast.2000.16484[]

Prise en charge des difficultés sexuelles chez les patients souffrant de troubles psychiatriques

24 mai 2024 dans Journées de santé, Maladies et sexualité par

Un certain nombre d’études montrent que les patients souffrant de troubles psychiatriques sont plus fréquemment atteints par des troubles sexuels que dans la population générale.

Cela est d’autant plus important que le nombre total de patients concernés par ces troubles est très certainement sous-estimé, une grande partie des patients ont en effet du mal à aborder le sujet de l’intimité avec leur médecin.

Nombreux sont les professionnels de santé, médecins généralistes, psychiatres ou psychologues qui n’abordent pas suffisamment le sujet de la sexualité avec leurs patients, ou bien qui le font de manière superficielle et expéditive1.

Pourtant, une sexualité épanouie contribue grandement au bienêtre des patients en psychiatrie. Le traitement efficace de leurs troubles sexuels doit donc faire partie intégrante de la prise en charge de leur pathologie mentale. 

Chez les malades souffrant de troubles psychotiques, les difficultés d’ordre sexuels sont extrêmement fréquentes, surtout chez les patients non-hospitalisés : jusqu’à 50% des femmes et 70% des hommes.

Les répercussions des pathologies psychiatriques sur la sexualité sont généralement induites par les traitements neuroleptiques (médicaments utilisés dans la prise en charge des troubles psychiatriques) et, de ce fait, sont souvent sources d’inobservance médicamenteuse. Ils peuvent donc être responsables d’échec thérapeutique et de rechutes ! C’est pour cela qu’il est primordial d’en tenir compte lors de la prise en charge des patients en psychiatrie.

Si vous préférez lire cet article sous forme d’une publication Instagram illustrée, suivez ce lien : https://www.instagram.com/p/CMWcAIfIbbk/

Références

  1. Christophe Dallon, Georges Abraham, Rev Med Suisse 2009; volume 5. 635-637, https://www.revmed.ch/RMS/2009/RMS-195/Psychose-et-sexualite[]

23 mai : journée mondiale contre les fistules obstétricales

23 mai 2024 dans Journées de santé, Maladies et sexualité par

Alors que l’on entend régulièrement des débats concernant la sur-médicalisation de l’accouchement en France (où seules 0,2 % des naissances se font à domicile), il existe dans le reste du monde une complication très grave de l’accouchement qui touche des millions de femmes : la fistule obstétricale.

Qu’est-ce qu’une fistule obstétricale ?

Une fistule obstétricale est une communication qui se créée entre le vagin et un autre organe creux situé à proximité du vagin, liée à un travail trop prolongé lors de l’accouchement et à une absence de soins médicaux.

Cela peut être une communication :

  • Entre le vagin et la vessie : fistule vésico-vaginale (FVV)
  • Entre le vagin et le rectum : fistule recto-vaginale (FRV)

Cette complication entraine bien entendu un retentissement catastrophique sur la sexualité, mais également sur la vie sociale de ces mères, souvent très jeunes et défavorisées.

Retentissement des MICI sur la sexualité

19 mai 2024 dans Journées de santé, Maladies et sexualité par

La Maladie de Crohn et la Rectocolite Hémorragique sont des Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI) qui se caractérisent par des douleurs abdominales et des troubles du transit qui évoluent par poussées.

La Maladie de Crohn concerne tout le tube digestif, alors que la rectocolite hémorragique (ou colite ulcéreuse) est limitée aux régions du rectum et parfois du côlon.

Ce sont des maladies assez rares (1 personne sur 1000), qui touchent les gens jeunes avec un âge moyen de découverte entre 15 et 35 ans. On estime que 60 000 personnes sont atteintes de la maladie de Crohn en France, 1 million en Europe et 600 000 en Amérique du Nord1.

La cause exacte des MICI n’est pas encore clairement identifiée, mais on pense qu’elles sont dues à l’exposition d’un individu, probablement génétiquement prédisposé, à des facteurs de risque environnementaux qui vont induire une augmentation de la perméabilité intestinale. Cette perméabilité anormale va permettre de faire entrer à l’intérieur de la paroi de l’intestin des molécules étrangères, responsables d’une activation de la réponse inflammatoire et de la production, en excès, de protéines de l’inflammation qui vont donner les douleurs, les troubles du transit et les saignements.

On sait depuis longtemps déjà que la Maladie de Crohn et la Rectocolite Hémorragique pèsent lourdement sur la qualité de vie des patients à cause des crises douloureuses, des hospitalisations ou des opérations chirurgicales parfois nécessaires, et des effets secondaires des traitements 2. Mais ce que l’on sait moins, c’est que ces pathologies ont un retentissement important sur la sexualité, la fertilité et la vie de couple des personnes qui en sont atteintes.

Références

  1. Edward V Loftus, « Clinical Epidemiology of Inflammatory Bowel Disease: Incidence, Prevalence, and Environmental Influences », Gastroenterology 126, no 6 (mai 2004): 1504 17, https://doi.org/10.1053/j.gastro.2004.01.063[]
  2. Subrata Ghosh et Rod Mitchell, « Impact of Inflammatory Bowel Disease on Quality of Life: Results of the European Federation of Crohn’s and Ulcerative Colitis Associations (EFCCA) Patient Survey », Journal of Crohn’s & Colitis 1, no 1 (septembre 2007): 10 20, https://doi.org/10.1016/j.crohns.2007.06.005[]