Accueil Sexoblogue » Articles de l'auteur Pr Hervé LEJEUNE
physiology of ejaculation

[Cours] Les troubles de l’éjaculation

11 octobre 2013
Dossiers : , , , ,
L’homme est naturellement programmé pour éjaculer rapidement, mais avec la maîtrise sexuelle et l’expérience, il peut « durer » plus longtemps. 1% des hommes éjaculent avant la pénétration (éjaculation prématurée) et, à l’opposé, 2% mettent tellement longtemps à venir qu’ils n’éjaculent jamais (anéjaculation). 
La majorité des éjaculateurs précoces atteignent l’orgasme en moins d’une minute, voire moins de 30 secondes. Pour les hommes qui ne souffrent pas de troubles de l’éjaculation, l’orgasme est atteint en 2 à 5 minutes après la pénétration et 8% durent 8 à 10 minutes ou plus avant d’atteindre l’orgasme.


[Cours] La dysfonction érectile

11 octobre 2013
Dossiers :
La dysfonction érectile ou impuissance est une incapacité persistante ou récurrente à obtenir ou à maintenir une érection permettant un rapport sexuel satisfaisant évoluant depuis au moins 3 mois (à la différence de la "panne" sexuelle), induisant une souffrance du patient ou du couple. Le diagnostic se fait sur l'interrogatoire.

[Cours] Les troubles du désir masculin

11 octobre 2013
Le désir sexuel est une des manifestations du comportement au même titre que la soif, la faim ou le sommeil. Il est le produit d’une interaction complexe entre des processus cognitifs et psychologiques et des mécanismes neurophysiologiques et biochimiques.

[Cours] Les troubles du désir chez l’homme vieillissant

11 octobre 2013
Dossiers : ,
Le diagnostic de déficit androgenique lié à l'âge nécessite la présence de symptômes et de signes suggérant un déficit en testostérone (hypogonadisme) dont le plus marqué est le manque de libido. Les autres points qu'on peut retrouver sont la dysfonction érectile, la diminution de la masse musculaire et de la force, augmentation de la masse grasse, ostéoporose, humeur dépressive, diminution de la densité osseuse et diminution de la vitalité bien qu'aucun de ces symptômes ne soit significatif. Un ou plusieurs de ces symptômes doivent être corroborés avec une concentration basse de testostérone.

[Cours] Andropause et sexualité

10 novembre 2012
Dossiers :
L'andropause est le nom grand public que l'on donne à un hypogonadisme de survenue tardive corrélée à l'avancée en âge, survenant aux alentours de 65-70 ans, donnant l'impression d'un parallélisme avec la ménopause qui est pourtant un mécanisme complètement différent.

[Cours] Examen clinique et paraclinique chez l’homme en sexologie

9 novembre 2012
La découverte d'une dysfonction érectile (DE) est souvent le premier signe d'une pathologie cardio-vasculaire (HTA, dyslipidémie) ou d'un diabète sous-jacent. C'est donc l'occasion de faire un bilan de santé et c'est un bon moyen de faire entrer la DE dans le cadre de la médecine.

[Cours] Neurobiologie des comportements sexuels

9 novembre 2012
Grâce à la recherche, à l'IRM, aux expériences faites sur les rats etc., on commence à entre-apercevoir le fonctionnement du cerveau concernant les comportements sexuels et les rapports moléculaires entre ses différents composants même si cela reste encore loin d'être complètement compris. Il existe des circuits neurologiques avec des neuromédiateurs qui peuvent différer d'un individu à l'autre et l'enjeu est de trouver quelles molécules font quels effets sur le cerveau. [...]

organes genitaux de vinci

[Cours] Anatomie et physiologie de l’appareil sexuel masculin

12 octobre 2012
L’appareil sexuel masculin comporte : le pénis formé par 2 corps caverneux et un corps spongieux traversé par l’urètre ; les 2 testicules, enveloppées par le scrotum ; les voies excrétrices représentées d’un côté par l’urètre qui traverse le corps spongieux de la verge ainsi que la prostate, et de l’autre côté par les canaux déférents dans les testicules qui se poursuivent par les canaux éjaculateurs qui traversent eux aussi la prostate pour se jeter dans l’urètre ; les glandes annexes constituées des vésicules séminales, de la prostate et des glandes bulbo-urétrales de Mery-Cowper ; les organes génitaux externes représentés par la verge, et le scrotum.

Résumé de la différenciation sexuelle et foetale

[Cours] La différenciation sexuelle humaine

12 octobre 2012
L'ontogenèse de la sexualité c'est la mise en place, au cours du développement de l'individu, des structures, fonctions et comportements permettant l'accomplissement des relations sexuelles. La reproduction sexuée sert au brassage des caractères génétiques, ce qui va permettre une variation génétique et la conception d'un individu complètement nouveau sur le plan génomique. [...]

 
Bonus : Vous pouvez également télécharger la liste des 96 fantasmes des hommes et des femmes !Cliquez ici
+