Sexoblogue.fr : Des conseils d’experts pour une sexualité épanouie

La sédentarité est-elle la cause de la baisse de qualité du sperme ?

4 avril 2013 dans Recherche clinique par

Dépêche AFP
TV5, mardi 5 février, www.tv5.org

De nombreux scientifiques attribuent le déclin de la qualité du sperme, observé dans la plupart des pays occidentaux, aux modes de vie sédentaires.

En analysant les échantillons de sperme de 189 jeunes hommes âgés de 18 à 22 ans, dont ils ont par ailleurs examiné le style de vie (exercice physique, alimentation, etc. ), des chercheurs américains de la Harvard School of Public Health à Boston ont constaté que les télévores avaient un sperme de qualité nettement inférieure à celui des hommes qui s’abstiennent de regarder le petit écran. Ainsi le groupe qui passait plus de 20 heures à regarder la télévision présentait une concentration de spermatozoïdes de 44 % inférieure au groupe qui consacrait le moins de temps devant la télé !

Une autre étude publiée dans le British Journal of Sports Medicine vient également appuyer l’hypothèse de la nocivité de la sédentarité pour la qualité du sperme : elle montre que les hommes qui pratiquent 15 heures ou plus d’exercice physique par semaine ont une concentration de spermatozoïdes de 73 % plus élevée par rapport à ceux qui consacrent moins de cinq heures à bouger. « Il faudrait évaluer l’impact des différents types d’activités physiques sur la qualité du sperme car des études précédentes suggéraient les effets contradictoires des exercices sur les caractéristiques du sperme » suggèrent les auteurs.

Mon premier défi

16 novembre 2012 dans Annonces par

Bonjour,

Je m’appelle Arnaud, je viens de finir mon internat de médecine générale et, dans le cadre de ma Thèse, j’ai décidé de réaliser une étude sur le rôle des médecins dans la prévention et la prise en charge des problèmes sexuels de leurs patients.

Or, durant mes études, que ce soit à la Faculté ou lors de mes stages, j’ai remarqué que la sexologie était très peu abordée.

Aussi, après 9 années d’études de Médecine, il est clair qu’un jeune médecin n’a aucune compétence en santé sexuelle.

C’est pourquoi j’ai décidé, pour acquérir les connaissances nécessaires à la rédaction de ma Thèse de Médecine, de m’inscrire au Diplôme Inter-Universitaire (D.I.U) de Sexologie de l’Université de Lyon 2. Cette formation qui dure 3 ans est la seule reconnue par l’Ordre des Médecins et, à ce tire, elle autorise la mention « Sexologie » sur les ordonnances ainsi que sur la plaque professionnelle.

Le Diplôme est sanctionnée par un examen à la fin de chaque année, par un examen national final à la fin de la troisième année et par la réalisation de deux mémoires (un mémoire bibliographique à la fin de la 2e année et un mémoire de DIU à la fin de la 3eme année).

Le programme de ce DIU est vaste, puisqu’en 3 ans il traitera les sujets suivant :

Mon premier défi sera, tout au long de ces 3 années de DIU, de retranscrire un maximum de cours sur ce Blog, qui sera mon classeur de cours et que je partagerais avec ma promo.

Peur de consulter ? Téléchargez notre livre pour bien choisir son praticienGratuit